Rechercher

Jessica

Dernière mise à jour : 28 janv.

"une source d’énergie qui ferait passer une centrale nucléaire pour une batterie d’iPhone."

A cette époque je rentrais dans la famille Elinchrom et j’organisais une série de séance en guise de rite initiatique.

C’est ainsi que j’ai rencontré Jessica, une grande et jolie jeune femme qui a accepté mes idées excentriques pour une séance un peu folle où se sont mêlées les collerettes et les coiffes indiennes.



J’ai été le témoin d’une véritable débauche d’énergie, une source d’énergie qui ferait passer une centrale nucléaire pour batterie d’iPhone.

Nous avons testé un nouveau fond beige, ramené avec courage et détermination. Un fond qui mesure 3 mètres de long et qui colle des sueurs froides à n’importe quel assureur responsable.


"La coiffe indienne est au studio ce que le pull jacquard est aux années 80 ! "

Avoir son studio photo ce n’est pas seulement prendre des photos, c’est aussi tout le reste et porter un fond de 3 mètres de long en plein centre de Lyon fait partie des restes à charge.


Ce type d’expérience crée un rapprochement avec les ostéopathes et les kinésithérapeutes qui deviennent des membres de la famille à part entière. Certaines ont des avocats ou des notaires de famille, les photographes ont leur staff médical.


Jessica pose naturellement avec une coiffe indienne qu’elle semble apprécier.

La coiffe indienne est au studio ce que le pull jacquard est aux années 80 !

Niveau maquillage, le thème était la couleur. Un souhait qui devait trancher avec le fond neutre et donner un supplément de panache comme disent les jeunes !

Nous avons revêtu le cuir et les plumes en fin de séance avant que ne retentisse le buzzer mettant fin à ce shooting riche en tout point.

Un énorme merci à Jessica qui est formidable et aussi à camélia pour sa touche colorée.








A bientôt pour une nouvelle chronique.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout